Comment Réagir face à une Attaque au Couteau?

Vous êtes vous déjà demandé ce que vous feriez si vous vous retrouviez un jour face à un agresseur armé d’un couteau ? Quelle serait votre réaction ? Comment réagiriez-vous si vous êtes blessé ? Je vous propose quatre conseils pour mieux faire face aux armes blanches !

Conseils #1 : Cela n’arrive pas qu’ aux autres.

Les statistiques du mois de décembre 2009 démontrent qu’il y a eu environ 838 faits constatés, concernant les vols avec armes blanches sur le territoire, soit quasi 27 agressions par jour. Impressionnant n’est-ce pas ! Vous croyez toujours que ça n’arrive qu’aux autres ?

Conseils #2 : Déterminer la situation.

Une part essentielle du travail à la protection contre une arme blanche consiste à différencier deux types de situation :

1-      La menace. Un individu s’approche de vous et vous présente un couteau (ou un autre objet tranchant), il la place près de votre corps, de votre gorge…Dans le cas d’une menace, l’agresseur n’a pas une intention directe de vous agresser, son but est de vous soutirer quelque chose, un bien de valeur, de l’argent…

2-      L’attaque. Ici la personne à une volonté de vous nuire, son but est au mieux de vous blesser au pire de vous tuer ! Dans ce but, son attaque se déroulera par surprise, lors d’un combat, la distance d’attaque est en général de 2m à 3m. Dans ce cas de figure, vous avez très peu de chance de voir l’attaque et par conséquent vos chances de vous défendre sans être touché sont minimes.

Conseils #3 : Conduite à tenir face à une arme blanche.

Face à une arme tranchante, vous risquez votre vie et comme dans toute situation de survie vous devez avoir en tête que vos possibilités sont la neutralisation de votre agresseur (attention à bien prendre en compte la législation en vigueur sur la légitime défense, j’aborde largement le sujet dans « Anticiper pour mieux agir ») et le repli dès que cela sera possible (Si vous devez mémoriser une chose de ce billet, retenez ceci) !

1-      Déterminer son environnement.

  • Votre agresseur est-il seul ou accompagné ?
  • Est-il sous l’influence de substances psychoactives (drogues, alcools, médicaments…) ?
  • Combien d’armes a-t-il en sa possession ?
  • Que veut-il ? Puis-je dialoguer ?
  • Quels objets puis-je utiliser pour me protéger, me défendre (Chaises, murs, tables, sacs…) ?
  • Quelle direction dois-je prendre pour une fuite ?
  • Pensez à récupérer le maximum d’informations de vos agresseurs, tenue, signes distinctifs (tatouages, piercings, cicatrices…), âge, taille, corpulence…

2-      Face au couteau.

Dans tous les cas, privilégiez la fuite. Si cela n’est pas possible :

  • Maîtrisez votre stress et luttez contre l’effet tunnel.
  • Tentez de dialoguer, d’apaiser la situation. Essayer de déterminer le but de votre agresseur s’il ne vous le dit pas clairement.
  • S’il désire un bien, de l’argent, donnez-le-lui ! Votre vie vaut bien plus.
  • Ne conduisez jamais votre agresseur chez vous, imaginez ce qu’il pourrait faire à votre famille. De plus, il vous retrouvera facilement par la suite…

Vous sentez que l’attaque est imminente, préparez-vous à réagir :

  1. La situation a changé, une ouverture se crée, vous pouvez fuir. Faites-le !
  2. Dans le cas contraire, appliquez une technique de défense/riposte. Deux solutions s’offrent à vous. La première étant de se mettre en mouvement constant, afin d’éviter une attaque directe et vous permettant de vous rapprocher d’un objet qui peut vous servir. Attention toutefois à ne pas vous diriger vers d’autres agresseurs. La seconde, de rester immobile et d’imiter l’attaque suivant un angle voulu afin d’optimiser la riposte et restreindre l’effet de surprise.
  3. Votre riposte devra être rapide, puissante et précise, ce qui vous permettra d’une part de déstabiliser, neutraliser votre agresseur puis de faire une deuxième attaque et/ou de vous enfuir par la suite.
  4. Dans tous les cas, protégez vos zones vitales (Gorge, yeux, artères ; cœur…) et en cas de défense avec vos mains, privilégiez la face externe de vos bras.

En tout état de cause, ne partez jamais au sol avec un agresseur armé, cela réduirait considérablement votre vision  et vos chances de survie.

Conseils #4 : Après l’agression.

1-      Si vous avez pu fuir, prévenez les forces de l’ordre immédiatement en indiquant votre position actuelle et les informations que vous avez recueillies.

2-      Si vous avez du faire face à votre assaillant :

  • Vérifiez que vous n’avez pas été blessé pendant votre altercation. Dans le cas contraire, pratiquez ou faites pratiquer les gestes de premiers secours et prévenez ou faites prévenir les secours.
  • Alertez les forces de l’ordre et transmettez leurs les d’informations que vous avez recueillies.

La défense contre une attaque au couteau est très complexe à mettre en place, mais nécessaire pour optimiser les chances de survie. Votre entrainement devra prendre en compte des éléments tactiques, stratégiques, techniques, physiques et psychologiques.

Travaillez rigoureusement et régulièrement vos techniques et soyez au plus proche de la réalité.

Et vous avez-vous déjà été victime ou témoin d’une agression au couteau? Comment avez-vous réagi? Dites-le-nous dans les commentaires…

8 commentaires
  1. j’ai été témoin hier après midi, un bulgare a sorti un couteau de sa poche après une bagarre contre un ami, nous étions venu voir, nous avons séparer, le bulgare avait pris de la drogue mais il était quand même conscient, ensuite il s’est rediriger vers en pointant le couteau vers nous, et nous a menacé de mort nous avons pris la fuite, et il nous recherche encore je penses et certainement avec un couteau sur lui, que dois-je faire?

    • Bonsoir Dahhak,

      Désolé pour la réponse tardive mais je suis actuellement en déplacement.

      Je vous conseille très fortement de vous rendre au commissariat de police (ou de la gendarmerie) le plus proche pour exposer les faits, avant que la situation ne dégénère. Ils pourront vous guider dans vos démarches.
      Évitez de vous rendre de nouveau sur les lieux de l’altercation.

  2. Nous avons été agressés aujourd’hui mon ami et moi par deux hommes armes de couteaux. Ils nous ont demandé de leur donner tout ce que nous avions. Ce que nous avons fait – mon ami à essaye de bluffer en ne leur donnant pas tout ils ont fini pas s énerver et fouiller ses poches. Une fois en fuites je me suis mise à crier police voleurs à maintes reprises et mon amis leur a couru après. L un d eux s est retourner et lui a dit tire toi où je te tue en pointant son couteau vers lui. Nous avons bien entendu été à la police. Après coup on est un peu sous le choc – perte de biens et d argent oui mais on se refait le film tous les deux: et si on avait fait ceci où cela… Et si j étais partie en courant et criant, et son avais jeté mon téléphone loin de moi… Bref pas très drôle comme sensation malgré le soulagement d etre indemnes. Des cours de self défence pourraient aider non?

    • Bonsoir,

      Je suis désolé pour votre mésaventure. Pour revenir à votre question sur les cours de self-défense: bien sûr le fait de travailler et s’entrainer sur des simulations de menaces et d’agressions peut vous permettre de mieux réagir en cas de situation difficile. Cependant, il vous faudra vous tester dans des situations proches du réel, et par conséquent, avec des « montées » en stress maitriser. Cette démarche vous permettra certainement de vous (re)donner d’avantage confiance en vous. Après, la prise de recul est nécessaire dans ce genre de situation.

      Pour ma part, je pense (et je ne suis le seul) que face à une attaque à l’arme blanche, la meilleure des solutions demeure le repli afin d’éviter le pire. Je pense également qu’il faut privilégier une approche plutôt axée: Formation gestion des conflits et du stress, maitrise de l’agressivité et de la violence,Self-défense, avec une réelle remise en cause de ce que je suis capable de faire, et surtout, comment ne pas arriver à un point de non-retour.

      J’espère avoir répondu à vos questions et je reste disponible si besoin.

  3. La semaine dernière, mon ami s’est fait agresser dans la rue en sortant du travail. Il marchait et trois hommes (jeunes apparemment) ont couru (ils étaient derrière lui) et l’ont tiré en arrière (ils l’ont maintenu), puis un des trois s’est mis devant lui et l’a menacé avec un couteau.
    Il s’en est plutôt bien sorti. Mais maintenant, lui comme moi, avons peur, nous osons à peine sortir de chez nous…
    Que faut-il faire pour se défendre dans ce genre de situation (si l’on donne aux agresseurs ce qu’ils souhaitent mais qu’ils continuent) ? Comment ne plus avoir peur de sortir ?
    Merci.

  4. Bonjour,

    Je me permets de vous parler de mon vécu. Suite à une bagarre j’ai eté agressé au couteau de cuisine dabs un ascenseur. Donc lorsque vous avez la possibilité de fuir, faites le c’est la meilleure solution. Si ce n’est pas possible comme ca a eté le cas pour moi, le plus important est de rester concentré et de garder son calme (facile à dire je sais mais c’est trés important). C’est ce qui m’a permis d’anticiper son geste et de me defendre le mieux possible. Je suis resté concentré sur l’arme et préparé à toute eventualité afin d’anticiper. J’ai mis immediatement les mains pour proteger les zones sensible (ventre et tete). Je l’ai suffisament retenu pour qu’il me blesse que legerement a l’abdomen. Une fois avoir maitrisé sa main qui tenait le couteau, je l’ai balayé pour le destabilier et frappé violement a la tete et au ventre pour qu’il lache le couteau. Tout ca a eté instinctif, mais je pense que le fait d’avoir gardé la tete froide m’a permis de faire les bons gestes au bon moment. Si cela peux vous aider

  5. Bonjour,
    J’ai été molester d’insulte par ma voisine en rentrant de mon travail.
    Les raisons aucunes, le mari déboule insulte je lui fonce dessus et la bagarre commence. La femme me roue de coup avec son manche a balai pendant que nous essayons de nous battre(le mari et moi)et un voisin ce met au milieux. Le mari rentre chez lui prend une barre en fer et la femme me roue de coup . Je désarme la femme de son manche a balai le marie met jette sa barre en pleine tête que je pare avec mon avant bras.Le mari retourne chez lui , ressort avec deux couteau de cuisine et me fonce dessus le voisin témoin me dit de fuir. J’ai vus rouge et je lui et foncé dessus en lui mettant un coup de pied au visage. J’ai vus que sa détermination a me tuer avait pris fin car je pense qu »il a eu peur que je prenne le dessus. Je me suis enfuit porter plainte.
    Le pire est que les agresseur 4 jours après les dépôts de plaintes sont encore devant chez moi a me narguer(tu va quitter le quartier , on va bruller ta voiture , on va t’attendre….).
    Donc je m’attends au pire , je vais devoir encore essuyé des coups avec ou sans armes. Donc il va falloir être prêt. Sur ceux
    merci de m’avoir lu . Je vais regarder un dvd de Steven Seagal

Laisser une réponse