Un petit minds-mapping pour la Gestion de conflit

 

minds mapping Gestion de conflit Un petit minds mapping pour la Gestion de conflit

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

On m’a récemment demandé quels seraient selon moi les outils (les formations) indispensables pour mieux gérer un conflit. Dans ce but j’ai réalisé un petit schéma représentant toutes les thématiques que doit maîtriser une personne soucieuse de la gestion des situations conflictuelles. Ces connaissances peuvent être répartis suivant plusieurs grands domaines:

1- Le cadre légal.

Il s’agit d’un l’élément essentiel. En effet, comment mené à bien une altercation physique si vous ne maîtrisez pas les fondamentaux de la loi, tels que la légitime défense et l’assistance à autrui… N’oubliez pas nul n’est censé ignorer la loi! Il y a une grande partie (recueil de textes + explication de la légitime défense par une greffière) sur la législation en vigueur dans mon manuel numérique (vous pouvez le recevoir gratuitement en me laissant votre prénom et votre e-mail dans le cadre à droite).

2- Communication et sciences sociales.

Thématique vaste, mais extrêmement importante, si vous maîtrisez (dans le cas contraire, il vous faudra au minima des notions) l’ensemble de ces connaissances sans aucun doute vous éviterez bon nombre de situations conflictuelles. Il s’agit ici de prévenir voire d’anticiper les affrontements verbaux et/ou physiques. Dans ce sens vous devrez exacerber votre sens de:

  • La communication verbale ou non verbale;
  • L’observation, d’analyse;
  • L’écoute;
  • L’empathie.

Et développer votre culture sur:

  • La programmation neuro-linguistique (PNL);
  • La dissuasion;
  • La manipulation;
  • La persuasion.

3-Valeur-Etat d’esprit.

C’est ce qui caractérisera votre gestion de conflit que ce soit verbal ou physique. Vos valeurs détermineront jusqu’à quel point d’implication vous pouvez aller.

Exemple: Capacité à frapper un homme au sol; en cas de défense sur une agression, enfoncer fortement ses doigts dans les yeux de son agresseur.

On se croit souvent plus fort que ce que l’on est réellement. Il est parfois (souvent) difficile de faire quelque chose de contraire à nos principes.

4- La gestion du stress.

Qui n’a jamais senti ses jambes flanchées, sous une menace, une confrontation avec des collègues… Votre capacité à gérer votre stress déterminera à coup sûr l’issu de la confrontation. En cas de violence physique, serez-vous condamné à rester immobile, car vous serez

en stress dépassé; lors d’un conflit verbal, la pression augmente, serez-vous capable de gardez votre « sang-froid », ou allez-vous « exploser » de colère? Pour vous aider dans cette gestion du stress, plusieurs outils peuvent vous être utiles:

  • La programmation neuro-linguistique (PNL);
  • La sophrologie;
  • La relaxation;
  • La méditation.

5- La protection personnelle.

Comprenez tout ce qui vise à protéger les individus. À juste titre commencer par:

  • La pratique d’un sport de combat, d’un art martial, d’une méthode de self-défense.
  • L’amélioration de vos capacités physique et mentale (Je donne quelques conseils dans « Anticiper pour mieux agir », mon manuel numérique, pour ceux qui n’ont pas le temps de s’entraîner, notamment une méthode qui ne vous prend que 10 minutes par jour).
  • La connaissance du terrain, connaissez-vous plusieurs moyens pour vous rendre au travail, à la maison…cela vous rendra peut-être service un jour!
  • La gestion des priorités, savez-vous analyser une situation et prioriser une action? Cela demande du calme, du recul, une excellente connaissance de son potentiel et de son entourage. Il vous faut prendre la bonne décision au bon moment.

6- Votre savoir-faire.

Le partenaire parfait pour à la fois réduire l’effet stress et augmentez votre capacité à réagir. L’adage « C’est en forgeant que l’on devient forgeront » est d’autant plus vrai lorsque l’on parle de conflit ou de relation interpersonnelle. Le mot d’ordre, ici, est la formation et la mise en application (Je n’ai pas dit d’allez taper sur tout ce qui bouge pour mieux vous battre). Pour ce faire vous pouvez vous basez sur votre propre expérience et effectuez:

  • Des mises en situation;
  • Des préparations militaires;
  • Des stages et formations.

7- La sécurité personnelle.

Il s’agit ici de toutes les méthodes ou dispositifs que vous mettez en place pour assurer la prévention et la sûreté d’un bien. Il peut s’agir d’équipements pour votre maison, votre voiture ou pour votre bureau. Attention toutefois à la législation en vigueur.

 

J’espère que ce petit document vous aidera à mieux comprendre et améliorer vos méthodes pour gérer les conflits…

 

2 commentaires
  1. Ce que j’apprécie tout particulièrement dans ce Mindmap, c’est qu’il considère autant la violence physique que l’agression verbale / sociale.
    Pour certains ce n’est traité que comme une « étape préalable » à la violence physique, mais je considère personnellement que c’est un point très important : de très nombreuses personnes souffre et voient leur vie partir en pièces, uniquement à cause de la violence morale.

    • Merci Maryan!
      Cela explique également la croissance des troubles psychosociaux notamment pour les métiers en contact avec le public.

Laisser une réponse

Dernier article

Nous contacter

Olivier Maillot | Consultant - Formateur
Paris - France
Website: http://face-au-conflit.com
Courriel: contact@face-au-conflit.com

Nous rejoindre: