Etude de cas: agression et conflit les premieres étapes

Face au conflit, gestion de conflit, protection personnelle

Aujourd’hui, je vais vous présentez la première étude de cas, cela vous permettra de vous sensibiliser à ma vision des choses. Le scénario décrit plus bas est simple, il s’agit d’une situation que vous pourrez rencontrer dans la vie de tous les jours, mais qui peut devenir extrêmement délicate . Je mettrai en avant les différentes étapes du conflit, deux solutions feront surface et ce sera à vous de faire votre choix, car énormément de paramètres entrent en compte comme vos valeurs; votre expérience; votre préparation et votre capacité à garder votre calme . Commençons!

 

Vous êtes en repos, il fait beau, vous décidez de faire un petit tour, vous vous promenez seul ou avec votre conjoint et vos enfants. Soudain, une personne vous accoste.

1ère étape: La confrontation.

Il commence à vous prendre à partie, totalement gratuitement. Il vous insulte, vous menace, fait des gestes près de votre visage pour vous provoquer. Vous restez neutre et ne comprenez pas encore ce qui se passe.

2e étape: L’altercation, l’agression.

Il continue à s’avancer, il est très proche de vous et comme s’il avait un profond désir de vous humiliez il vous gifle, vous décoche un coup de pied et vous crache au visage.

3e étape: Le traitement, la gestion.

À ce moment précis, deux solutions se présentent:

  1. La fuite, vous pensez à votre famille et vous vous dites: « Ce mec à l’air déterminé, je tiens à ma peau, il a peut- être une arme dissimulée, il y a des héros pleins les cimetières et je ne veux pas en faire parti ». Vous le poussez, saisissez la main de votre conjoint et partez en courant.
  2. L’affrontement, vous avez vu plusieurs films de Bruce Lee et vous êtes maître dans l’art de donner des coups de pied retourné. Vous vous dites de toute façon je suis dans le cadre de la légitime défense (art 122-5 du Code pénal), je vais lui rendre ce qu’il m’a donné ni plus- ni moins et je partirai.

Difficile n’est-ce pas! Quel choix effectué? D’un côté votre amour propre, de l’autre le risque d’aller encore plus loin dans l’escalade de la violence et se retrouver dans une situation compromettante. D’autant plus que ce choix devra se faire en une fraction de seconde. Je vous rassure, il est possible de stopper ce conflit à chaque étape -nous verrons plus tard-! Il convient cependant de bien s’interroger et de bien se connaître pour y faire face. Demandez-vous jusqu’où irez-vous lors d’une altercation, avez vous tout prévu et quelle serait la solution la plus sage pour votre famille et vous!

Dans tous les cas de figure que vous allez devoir gérer, gardez bien à l’esprit que votre priorité sera de mettre fin au conflit, le plus rapidement possible et avec les moyens que vous aurez développés ;)

 

1 commentaire
Laisser une réponse